UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Alban Dorin, Associé, Mayer Brown

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

alban dorinInterview d'Alban Dorin, associé chez Mayer Brown.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Après des études à l’Université Paris II-Assas, Sciences-Po et HEC, j’ai rejoint le cabinet De Pardieu pendant deux ans et effectué un détachement de 6 mois chez BNP Paribas en financements structurés. J’ai ensuite rejoint le cabinet Mayer Brown en 2006 pour travailler avec Matthieu de Varax en financement d’actifs. J’ai progressivement orienté une grande partie de mon activité vers le financement de projets, tout en continuant à travailler sur d’autres types de financements (actifs et financements structurés). Après avoir été promu Counsel en 2014, j’ai été nommé Associé au 1er janvier 2018.

En quoi Mayer Brown est un cabinet à la hauteur de vos espérances ?

Outre son caractère international qui permet de travailler sur des opérations de grande envergure et côtoyer des avocats de cultures différentes, c’est un cabinet qui mêle l’excellence et une grande souplesse dans son fonctionnement, ce qui évite un trop grand cloisonnement des dossiers et laisse place à l’innovation.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Le financement de projets (notamment en Afrique) et le financement d’actifs essentiellement, mais je fais de temps à autres des incursions dans d’autres secteurs ou domaines du droit pour conserver une polyvalence qui me semble importante dans cette période de changements que connait notre métier.

Quel est votre meilleur souvenir de carrière ?

Il y a en eu quelques uns. Pêle-mêle : les voyages en Afrique, un tour en hélicoptère autour du Mont-Blanc avec des clients, sans oublier la satisfaction des clients lors des soirées de closings !

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Comme professeur, Pierre Delvolvé à Paris II. Il  arrivait  avec brio à passionner ses étudiants à une matière aussi aride que le contentieux administratif… comme professionnels, je ne peux être qu’admiratif de l’audace et de la réussite des fondateurs du cabinet Mayer Brown à Paris (Jean-Philippe Lambert et Jean-Pierre Lee) qui ont fait d’une petite structure l’un des cabinets d’affaires les plus réputés de Paris.

Arnaud Dumourier (@adumourier)