Le service de référencement proposé par Google s'oppose-t-il à la réglementation communautaire en matière de droit des marques ?

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans le cadre de son service "Adwords", Google France permet aux annonceurs, en procédant au référencement de mots clés, de faire apparaître de manière privilégiée, sous la rubrique liens commerciaux, les coordonnées de leur site en marge des résultats d’une recherche sur Internet. La Cour de cassation, dans trois arrêts en date du 20 mai 2008, s’est interrogée sur le fait de savoir si ce service constituait un acte de contrefaçon. En effet, le fournisseur de service de référencement, en suggérant des mots-clés, fait-il un usage de la marque que son titulaire est habilité à interdire sur le fondement de la directive du 21 décembre 1988 sur le droit des marques. De plus, si de façon générale, l’utilisation d’une marque n’est pas susceptible d’être interdite, le prestataire peut-il être (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Legaltech Inside : Livv, la legaltech du droit économique

Lex Inside du 26 mai 2023 :

Ténors du Droit - Bâtonnat 2024 : Frédéric Chhum et Christine Maran présentent leurs propositions