UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Fidal conseille Sopra Banking Software

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Fidal conseille Sopra Banking Software, une filiale de Sopra Steria dans leur projet d’acquisition de SAB, un éditeur français de logiciels de Core banking.

fidalSopra Steria, leader européen de la transformation digitale, annonce son projet d‘acquisition de SAB via sa filiale Sopra Banking Software afin de se renforcer dans les logiciels de Core Banking en France et étendre ses capacités en Europe et en Afrique. Sopra Banking Software prendrait dans un premier temps une participation majoritaire au capital puis, au bout d’un an, la totalité des parts de SAB. Les cofondateurs de SAB, Henri Assaf et Olivier Peccoux, garderaient leurs fonctions dans la période de transition et à l’issu du rachat total de leur entreprise.

SAB compte plus de deux cents références, majoritairement des banques de détail. La société a généré en 2018 un chiffre d’affaires de 64,4 M€. La plupart de son activité est réalisée en France où la réputation de SAB est particulièrement forte, notamment auprès des banques de taille intermédiaire alors que Sopra Banking Software opère avec des banques de taille plus importante.

Cette opération permettrait à Sopra Banking Software et SAB de déployer plus largement les offres digitales du groupe, notamment celles développées autour de la Digital eXperience Platform (DxP) et dégager des synergies de revenus autour de composants-métier.

L'acquisition de SAB serait une avancée majeure dans la stratégie de Sopra Banking Software qui, sur l'Europe notamment, vise à se positionner sur les projets de transformation des banques sur un large spectre de tailles.