UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Hogan Lovells publie sa deuxième étude annuelle intitulée "Global IP Outlook"

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

Hogan Lovells analyse l'impact des technologies disruptives sur la propriété intellectuelle dans son étude "Global IP Outlook 2018".

hoganlovellsHogan Lovells publie sa deuxième étude annuelle intitulée "Global IP Outlook". Cette publication souligne les défis et opportunités auxquels sont confrontés les professionnels de la propriété intellectuelle dans le monde. Intelligence artificielle, blockchain, ou encore impression 3D font partie des sujets analysés cette année.

La publication anticipe les changements, tels que ceux liés à l'essor des crypto monnaies, et le développement de nouveaux marchés. La Chine, par exemple devrait devenir un marché de plus en plus important pour les titulaires de brevets.

« Les technologies disruptives ont considérablement influencé les activités de nos clients et notre travail l'année dernière, cette tendance se poursuivra en 2018. L'intelligence artificielle et les voitures autonomes ne sont plus considérées comme des technologies du futur, mais comme la réalité d'aujourd'hui. Les entreprises doivent s'assurer qu'elles anticipent ces évolutions et les nouveaux entrants, et que leurs portefeuilles de droits de propriété intellectuelle leur permettent de maximiser les opportunités » souligne Marie-Aimée de Dampierre, responsable de la pratique Propriété Intellectuelle, Médias et Technologies à Paris.

Le "Global IP Outlook" offre à tous les titulaires de droits de propriété intellectuelle un aperçu des récents développements et met en lumière les changements juridiques à anticiper, notamment en identifiant ce qui devra être pris en compte en 2018 et au-delà, pour se protéger et conserver une longueur d'avance.

Cliquez ici pour télécharger l'étude.