UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Case Law Analytics lève deux millions d'euros

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

Case Law Analytics, legaltech qui propose aux professionnels du droit des solutions de quantification du risque juridique et judiciaire, vient d'annoncer une levée de fonds de deux millions d'euros pour financer son développement international.

Afin de financer son développement international et structurer ses équipes, Case Law Analytics a réalisé une augmentation de capital de deux millions d'euros avec les fonds Pays de la Loire Développement (Sodero Gestion), Pays de la Loire Participation (Siparex), Innov’Allianz, Syllex (Chambre Nationale des Huissiers de Justice) et la société d’investissement Bamboo. La start-up qui emploie aujourd'hui douze personnes, juristes et mathématiciens, compte ainsi se développer en Europe (Allemagne, Belgique, Espagne et Portugal) et en Amérique du Sud.  

L'intelligence artificielle au service de la quantification du risque juridique et judiciaire

Case Law Analytics modélise le processus de décision judiciaire afin de proposer l'ensemble des décisions qui seraient prises sur un dossier donné et de permettre aux professionnels du droit de prendre les bonnes décisions. « Nous faisons de la quantification du risque c'est à dire que l'on va simuler les décisions qui vont pouvoir être prises au tribunal en expliquant pourquoi telle ou telle décision est prise. Cela signifie que notre solution permet d'optimiser la stratégie juridique. Par exemple, un directeur juridique confronté un contentieux va pouvoir analyser quel aspect de son dossier présente un risque juridique et agir en conséquence », explique Jacques Lévy Véhel, président de Case Law Analytics.

Par ailleurs, la legaltech a la particularité de réaliser ses développements avec des acteurs importants du domaine tels que les cabinets d'avocats d'affaires De Gaulle Fleurance & Associés en matière de contentieux de la propriété intellectuelle, et Darrois Villey Maillot Brochier en matière d'ententes.

Arnaud Dumourier (@adumourier)