Un testament-partage peut-il contenir des attributions facultatives ?

Successions et libéralités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Un testament qui comporte des dispositions facultatives concernant le partage de la succession n’est pas un testament-partage.

Deux époux communs en biens sont décédés en laissant à la succession leurs deux fils. Deux testaments authentiques ont été rédigés en des termes quasiment identiques. Au premier des fils, les parents ont légué la quotité disponible de la succession ainsi qu’une priorité sur le choix des meubles et la faculté de prélever à titre d’attribution un bien en particulier ou ses droits sur ce bien. Quant au second fils, la même faculté lui a été offerte à l’égard d’un autre bien. Le règlement de la succession a posé problème. L’arrêt d’appel a déclaré les testaments nuls. Il a considéré que ceux-ci comprenaient des dispositions sur des biens communs, excédant (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux