UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

L'AMF a transmis au parquet de Paris une note soupçonnant le groupe EADS de délits d'initiés

Bourse
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'autorité des marchés financiers (AMF) a transmis au parquet de Paris les conclusions d'un rapport préliminaire mettant en cause les actionnaires et les dirigeants d'EADS. Cette note fait état du caractère "concomitant et massif" des ventes effectuées avant l'annonce officielle, le 13 juin 2006, des difficultés d'Airbus et notamment du retard des programmes. L'AMF met en cause la plupart des dirigeants d'EADS et ses actionnaires ainsi que les groupes Lagardère et DaimlerChrysler. La juge d'instruction saisie de cette affaire et appartenant au pôle financier de Paris devra donc vérifier l'intégralité des faits entre novembre 2005 et mars 2006, période visée par l'AMF. © LegalNews 2017 - Annabelle CouilleauxAbonné(e) à Legalnews ? Accédez directement à tous les compléments Bénéficiez d'un (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne