Linklaters conseille la CDPQ dans le cadre des négociations exclusives avec la SNCF et DWS en vue de la cession éventuelle du groupe Akiem

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Linklaters a conseillé la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), fonds d’investissement institutionnel québécois, dans le cadre des négociations exclusives avec la SNCF et DWS en vue de la cession éventuelle d’Akiem, premier acteur du marché de location de locomotives de fret en France et en Europe.

Avec un chiffre d’affaires de près de 220 millions d’euros, un EBITDA de l’ordre de 150 millions d’euros en 2021, une flotte de plus de 600 locomotives, 46 trains de passagers et environ 250 employés, le groupe Akiem est un leader des services de location et de maintenance de locomotives en Europe. Depuis son siège social en France et ses 7 bureaux internationaux, le groupe Akiem offre une expertise locale à plus de 80 clients issus de 21 pays. Akiem est doté de la plus grande flotte du continent, dont 75 % est électrique, une proportion appelée à croître au cours des prochaines années.

L’offre de la CDPQ est soumise aux procédures usuelles d’information/consultation des instances représentatives du personnel compétentes au sein du Groupe SNCF et d’Akiem. Par ailleurs, la réalisation de cette opération devrait notamment être soumise à l’autorisation de certaines autorités de la concurrence.

Nos équipes ont accompagné Anna Cross, Senior Legal Counsel, et Si Xuan Cai, Director, Legal, chez CDPQ.

L'équipe de Linklaters était menée depuis Paris par Florent Mazeron, associé, Louis Prades, collaborateur senior, Diana Dancea, et Zaid Bensebaa, collaborateurs, sur les aspects Corporate/M&A. Géric Clomes, associé, Valentine Charrier, et Netanel Taid Kashani, collaborateurs, étaient en charge des aspects de droit social. Pierre Guillot, associé, et Thibaud Troublaïewitch, collaborateur senior, sont intervenus sur les aspects réglementaires. Cyril Abtan, associé, et Lauren Hanley, counsel, sont intervenus sur les questions de financement. Pauline Debré, associée, Jean-François Merdrignac, collaborateur senior, et Marion Delvallet, collaboratrice, étaient en charge des questions de propriété intellectuelle. Sonia Cissé, associée, Faustine Piéchaud et Julia Loiseau, collaboratrices, sont intervenus sur les questions de droit des technologies et de protection des données personnelles. Jean-Charles Jaïs, associé, et Martin Diwo, collaborateur, étaient en charge des aspects compliance. Françoise Maigrot, associée, Virginie Guerineau, et Camille Lapeyre Sabatié de Chavardes, collaboratrices, sont intervenues sur les questions immobilières.

Les bureaux de Linklaters à Amsterdam, à Londres et en Allemagne sont également intervenus sur cette opération.

PwC Société d’Avocats était en charge des questions fiscales. Freshfields Bruckhaus Deringer est intervenu sur les aspects antitrust. Les vendeurs étaient conseillés par Bredin Prat.

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux