Permis français invalidé : est-il possible de conduire avec un permis international ou d'un autre Etat ?

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

Un automobiliste dont le permis français a été invalidé ne peut pas conduire sur le territoire national, même s’il est titulaire d’un permis international ou délivré par un autre Etat.

Un automobiliste, dont le permis français a été invalidé, a fait l’objet d’un contrôle par les gendarmes, auxquels il a présenté un permis libanais. Le procureur a fait citer l’intéressé devant la juridiction correctionnelle, qui l’a déclaré coupable et l’a condamné à six mois d’emprisonnement et la confiscation de son véhicule. Un appel a été interjeté par le prévenu. Les juges du fond ont confirmé la décision de première instance. La Cour de cassation, dans un arrêt du 17 mai 2022 (pourvoi n° 21-85.611), rejette le pourvoi de l’automobiliste. Elle considère que l’invalidation d’un (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux