UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Reed Smith et Lerins & BCW conseillent la société de biochimie METabolic EXplorer

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Reed Smith et Lerins & BCW conseillent la société de biochimie METabolic EXplorer dans le cadre de la création de sa filiale METEX NØØVISTA et de son financement avec les fonds SPI – Sociétés de Projets Industriels et BEI – Sociétés de Projets Industriels, gérés par Bpifrance Investissement.

Reed Smith et LERINS & BCW ont accompagné METabolic EXplorer (METEX), société de biochimie industrielle qui développe, commercialise et exploite des procédés industriels de fermentation, dans le cadre de la création de sa filiale METEX NØØVISTA et de son financement avec les fonds SPI – Sociétés de Projets Industriels et BEI – Sociétés de Projets Industriels, gérés par Bpifrance Investissement et d’autres partenaires, pour un montant total de 44 M€. Forte de sa mission d’industrialiser un procédé de fermentation innovant, cette nouvelle entité concrétise l’ambition de METEX de devenir un acteur industriel et commercial majeur dans la chimie verte.

L’obtention de l’Autorisation Environnementale d’Exploiter et des permis de construire et la signature avec les parties prenantes de la plateforme industrielle de Carling Saint-Avold en Moselle des accords nécessaires à la construction d’une unité de production (baux, contrats d’utilités, financements etc.), ont levé toutes les conditions suspensives, permettant l’entrée en vigueur des accords de financement de METEX NØØVISTA conclus avec les fonds SPI – Sociétés de Projets Industriels et BEI – Sociétés de Projets Industriels, gérés par Bpifrance Investissement.

METEX NØØVISTA se trouve ainsi dotée des moyens financiers pour lancer la construction d’une unité de production par chimie biologique, première de son genre construite sur le sol français. Elle produira du propanediol (PDO) et de l’acide butyrique (AB), deux molécules biosourcées et traçables, à destination de l’industrie cosmétique, de la nutrition animale, de la chimie et du textile.

METEX concède la licence mondiale exclusive de sa technologie à METEX NØØVISTA et en conserve le contrôle. Les fonds SPI – Sociétés de Projets Industriels et BEI – Sociétés de Projets Industriels, gérés par Bpifrance Investissement participent au capital de METEX NØØVISTA à hauteur de 45%.

Dans le cadre de cette opération de création de la filiale METEX NØØVISTA, METEX était conseillé par une équipe regroupant différentes expertises du cabinet d’avocats Reed Smith à Paris :

Pierre-Louis Périn, Associé au sein du département Corporate, conseil habituel de METEX qu’il avait déjà assistée en 2016 pour la cession de sa technologie L-méthionine à Evonik ;
Stéphane Illouz, Associé au sein du département Immobilier, et Hannah Benarousse, collaboratrice ;
Jean-Pierre Collet, Associé au sein du département Fiscalité, et Solange Fau, counsel.
METEX était également conseillé par le cabinet LERINS & BCW (Mathilde Croze, associée, Alexandre Vergne, collaborateur) sur les sujets liés à la propriété industrielle notamment les contrats de licence exclusive, de transfert de savoir-faire et d’assistance technique avec METEX NØØVISTA.

Les fonds SPI – Sociétés de Projets Industriels et BEI – Sociétés de Projets Industriels ont été conseillés par le cabinet d’avocats Aramis (Alexis Chahid-Nouraï, associé, et Bertrand Baheu-Derras, collaborateur, pour les aspects de droit des sociétés, Benjamin May, associé, et Louis Jestaz, collaborateur, pour les aspects de droit de la propriété intellectuelle, et Benoît Gréteau, associé, et Clément Guitet, collaborateur pour les aspects de droit fiscal).