UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Conditions du prononcé de la liquidation judiciaire consécutive à la résolution de plan de redressement

Entreprises en difficulté
Outils
TAILLE DU TEXTE

M. X. a été mis en redressement judiciaire et un plan de continuation a été arrêté en sa faveur. Un jugement du 13 septembre 2006, a prononcé la résolution du plan et ouvert une procédure de liquidation judiciaire à l'encontre du débiteur. Dans un arrêt du 13 décembre 2007, la cour d'appel d'Aix-en-Provence confirme la liquidation au motif que certaines créances ont été réglées directement aux créanciers par M. X., contrairement aux prescriptions du plan, et que ce dernier, mis en demeure le 22 août 2005 de régler l'arriéré de 40.980 euros, n'a pas régularisé la situation à la date du jugement de liquidation. La Cour de cassation censure les juges du fond le 3 juin 2009. Elle retient qu'en statuant ainsi, alors que lorsque la résolution d'un plan de redressement par voie de continuation arrêté (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne