UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le juge est-il tenu de fixer la durée des rencontres dans le cadre d'un droit de visite médiatisé des grands-parents ?

Famille
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le code civil et le code de procédure civile n’imposent aucune obligation aux juges de fixer la périodicité et la durée des rencontres lorsqu’un droit de visite médiatisé est accordé aux grands-parents.

Une grand-mère maternelle a fait une demande de droit de visite et d’hébergement à l’égard de ses petits-enfants. Dans un arrêt du 13 mars 2018, la cour d’appel de Toulouse lui accorde un droit de visite et d’hébergement à l’égard de son petit-fils et un droit de visite médiatisé à l’égard de ses petites-filles. Elle a relevé qu’en l’absence d’un accord amiable entre les parties, c’est-à-dire entre la grand-mère et les parents des enfants, la grand-mère pourrait rencontrer ses petites-filles au point de rencontre de l’association "Ecoute moi grandir" le troisième samedi des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne