UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

L'exercice du droit de préemption du preneur

Immobilier / Construction
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le défaut de publication d'un acte portant ou constatant la mutation ou la constitution de droits réels immobiliers est sans effet sur la validité du congé.

La Cour de cassation a rendu un arrêt en date du 27 novembre 2012. Il s'agissait d'une SCP qui versait aux débats une lettre recommandée avec demande d'avis de réception datée du 28 mars 2007 informant M. X. de la vente. En l'espèce, les dispositions du code rural et de la pêche maritime laissaient au notaire le choix entre deux modes de signification. La cour d'appel d'Agen, dans sa décision en date du 9 novembre 2010 en a déduit que M. X. devait être débouté suite à sa demande de nullité de la vente. Les juges du fonds n'avaient pas à procéder à une recherche relative à la réception effective de la lettre par le preneur. Le bail (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne