UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Protection fonctionnelle des magistrats inapplicable en cas de faute personnelle

Droit public général
Outils
TAILLE DU TEXTE

Un magistrat ne peut se prévaloir de la protection fonctionnelle attachée à son statut lorsqu'il a commis une faute d'une gravité telle qu'elle doit être regardée comme une faute personnelle.

Un magistrat a été poursuivi pénalement du chef de faux en écriture publique pour avoir fait figurer sur une note d'audience des citations directes non enregistrées et fixé quatre consignations après en avoir prononcé que deux sur le siège.Pour ces faits, le garde des Sceaux a refusé de lui accorder le bénéfice de la protection fonctionnelle prévue par le statut de la magistrature. Saisi par le magistrat, le tribunal administratif de Paris a annulé la décision du ministre. Ce dernier s'est alors pourvu en cassation contre le jugement rendu. Le Conseil d'Etat, dans un arrêt du 11 février 2015, a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne