Dommages et intérêts alloués en cas de divorce : quel fondement ?

Famille
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans une procédure de divorce, il faut faire une différence entre les dommages et intérêts de l’article 266 du code civil, qui répare les dommages causés par la rupture du lien conjugal, et ceux de l’article 1240 du même code, qui indemnise les dommages résultant d’autres circonstances.

Un jugement a prononcé le divorce de deux époux. La cour d’appel de Montpellier a prononcé le divorce aux torts exclusifs de l’ex-mari et l’a condamné à payer des dommages et intérêts sur le fondement de l’article 266 du code civil. Elle a constaté que l’ex-épouse avait subi des agressions physiques, l’obligeant à quitter son lieu de vie habituel pour se réfugier dans un foyer d’urgence. La Cour de cassation, dans un arrêt du 9 juin 2022 (pourvoi n° 20-22.746), casse et annule partiellement (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux