Prêt en francs suisses : possibilité de remboursement en euros ?

Banque
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsqu’un avenant a fixé la somme due par un débiteur, au titre d’un prêt, en francs suisses, les juges du fond doivent vérifier s'il ne permettait pas le règlement du prêt en euros.

Une banque a consenti à une société un prêt remboursable en une seule échéance, ayant pour objet le financement de l’acquisition d’un immeuble.Par avenant du 1er janvier 1999, les parties ont convenu de la conversion du prêt en francs suisses, ce qui a amené à un nouvel avenant en date du 14 janvier 2007 fixant la somme due.La débitrice a assigné la banque en indemnisation, considérant que la créancière refusait de convertir le prêt en euros. La cour d’appel de Colmar a considéré que la requête était recevable.Elle a relevé que l’avenant du 1er janvier 1999 comportait une clause stipulant que la monnaie (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux

Lex Inside du 6 septembre 2022 : Médiation, Direction juridique Mersen, Jeunes avocats....