UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La violation de l'interdiction de gérer est lourdement sanctionnée

Sociétés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dans le but d'éviter le renouvellement de l'infraction, la peine limitée à cinq ans peut être portée à dix-ans, au regard de la violation de l'interdiction de gérer dont la personne faisait l'objet et de l'atteinte portée aux lois du commerce.

Dans un arrêt du 14 septembre 2017, la cour d'appel de Versailles a condamné M. X., alors âgé de 68 ans, divorcé et retraité, à huit mois d'emprisonnement et à dix ans d'interdiction de gérer.Elle a énoncé que M. X. a considéré avec mépris les deux condamnations mentionnées par son casier judiciaire et dont l'une fonde les poursuites de l'espèce, les faits graves qui lui sont reprochés étant caractérisés par la violation délibérée et prolongée dans le temps d'une décision de justice lui faisant interdiction de gérer pendant cinq ans.Eu égard à ses (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne