Destruction d'un navire : y a-t-il eu abordage ?

Transports
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le dommage causé par le transbordement de la cargaison d'un navire vers un autre, après une opération de mise à couple des deux embarcations, constitue-t-il un abordage dit "sans heurt", entraînant la responsabilité du navire concerné ?

Le 18 juin 2005, dans le golfe du Mexique, le navire ravitailleur Don Rodrigo, propriété d'une société de droit mexicain qui en était aussi l'armateur, a été détruit partiellement à la suite d'une explosion survenue alors qu'il faisait route vers un port mexicain, deux heures après l'embarquement, dans ses cuves, de déchets de lavage de la tête d'un puits de pétrole appartenant à une société mexicaine, déchets pompés à bord par le navire Bourbon Opale auprès duquel il s'était amarré à couple.Estimant engagée la responsabilité du Bourbon Opale dans ce (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux

Lex Inside du 6 septembre 2022 : Médiation, Direction juridique Mersen, Jeunes avocats....