Rejet d’un recours en référé contre l’abaissement de la posologie maximale préconisée du Baclofène

Santé - Pharmacie
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil d’Etat rejette un recours en référé à l’encontre de la décision de l’Agence nationale de la sécurité du médicament d’abaisser la posologie maximale du Baclofène.  

Le 17 mars 2014, le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé a recommandé, pour trois ans, l’utilisation du Baclofène dans le traitement de l’alcoolo-dépendance pour une dose journalière maximale de 300 mg. Par une décision du 24 juillet 2017, le directeur général de ladite Agence a modifié cette recommandation, abaissant la posologie maximale préconisée à 80 mg/jour. Une patiente a demandé au juge des référés du Conseil d’Etat, sur le fondement de l’article L. 521-1 du code de justice administrative, de suspendre l’exécution de la dernière (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne