CEDH : suspension de l'autorité parentale d'une mère s'opposant aux rencontres entre ses enfants et leur père violent

Famille
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les juridictions nationales italiennes ont violé la Convention EDH en suspendant l'autorité parentale d'une mère qui s'est opposée aux rencontres entre ses enfants et leur père sans tenir compte du contexte de violence créé par le père.

Une mère a quitté le domicile familial avec ses deux enfants en raison des violences que lui faisait subir le père, toxicomane et alcoolique. Elle a déposé une plainte pénale contre lui. Constatant que le père ne voyait plus ses enfants, le tribunal pour enfants l’a autorisé à les rencontrer dans des conditions de "stricte protection" une fois par semaine, en présence d’un psychologue. Ces rencontres furent finalement organisées dans des lieux inadaptés à des conditions de "stricte protection" et sans la présence d’un psychologue. Par la suite, les rencontres (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 25 janvier 2023 :

Lex Inside du 18 janvier 2023 :

Ténors du Droit : un référentiel de compétences pour les avocats dirigeants et créateurs de cabinets