UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Les huissiers de justice français renforcent la coopération avec les huissiers de justice serbes

Commissaires de justice
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le président des huissiers de justice français, Patrick Sannino, accompagnait le président de la République lors de son déplacement officiel en République de Serbie les 15 et 16 juillet 2019 : l’occasion de renforcer la coopération déjà instaurée entre les professions des deux pays, par la signature d’accords avec les instances serbes.

Signature d’accord avec les institutions judiciaires serbes

Invité par le président de la République Emmanuel Macron, avec les représentants d’autres professions du droit, à participer à la délégation qui l’accompagnait à l’occasion de sa visite officielle en République de Serbie, Patrick Sannino, président de la Chambre nationale des commissaires de justice (CNCJ)*, a signé le 15 juillet 2019, une lettre d’intention avec le ministère de la justice serbe, représenté par Jelena Deretić, ministre adjoint de la justice. Cette lettre d’intention solidifie les relations de la CNCJ avec la Serbie en posant le cadre d’une coopération future en matière de formation, de communication numérique sécurisée et de médiation.

Le président Sannino a également signé le 16 juillet un accord de coopération avec la Chambre des huissiers de justice serbe (SCJO), représentée par sa présidente Aleksandra Tresnjev. 

L’accord est axé autour de l’assistance à la mise en place d’un système de formation, l’échange d’expertise autour de la déontologie et la diffusion de nouvelles technologies.

Poursuite de la coopération avec les huissiers de justice serbes

La signature de ces accords intervient dans la continuité d’actions déjà entreprises en Serbie par la CNCJ. En effet, le Président Sannino s’était rendu dans les Balkans en avril 2019 afin d’offrir son soutien aux réformes judiciaires dans la région et à la création du Balkan Enforcement Initiative qui représente les organisations nationales officielles d'huissiers de justice. Créée dans le but de promouvoir les effets positifs et l'importance sociale globale des pratiques de recouvrement efficaces et équitables dans la région des Balkans, cette initiative regroupe la Serbie, le Monténégro, l’Albanie et la Macédoine.

La première étape concrète de cette coopération sera la participation de la CNCJ à l’organisation de la première conférence du Balkan Enforcement Initiative qui se tiendra au Monténégro en octobre 2019.