UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Conditions nécessaires à l’application d’une dispense de peine

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cour de cassation précise que les conditions de l’application de la dispense de peine figurant à l’article 132-59 du code pénal ne sont pas seulement indicatives.

Un excès de vitesse a été commis par un véhicule détenu par une société de taxi. Un avis de contravention a donc été adressé au représentant légal de cette dernière. La société a accepté de payer l’amende mais a refusé de dévoiler l’identité du conducteur. Elle a alors reçu un avis de contravention et a requis une exonération. Le 6 septembre 2018, le tribunal de police de Tarbes accorde à la société une dispense de peine sur le fondement de l’article 132-59 du code pénal. Il a estimé que les conditions étaient remplies puisque le dommage avait été réparé. Le représentant légal de la société s’était (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne