Clap de fin sur la première édition de Shake The Law, le challenge étudiant dédié au droit et à l’innovation

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lundi 22 juin se tenait la finale de la première édition de Shake The Law, le challenge étudiant dédié au droit et à l'innovation. Lancé en début d'année sous l'impulsion de Gide 255, équipe dédiée à l’accompagnement des entreprises dans leur transformation numérique, cette initiative vise à encourager l'innovation dans la pratique du droit et faire émerger les futurs talents.

Après une première phase de sélection, quatre binômes ont été retenus parmi 100 candidats sur la base d'une vidéo présentant la pertinence de leur duo. Pour la finale, ils ont travaillé une étude de cas sur le thème « Commission européenne, Digital Age et Intelligence artificielle » et défendu leurs idées devant un jury prestigieux, composé d’acteurs de l’économie innovante :

  • François Bracq, Google France
  • Hélène Boulet Supau, Entrepreneure, Sarenza
  • Arnaud Caudoux, Bpifrance
  • Henri de Menthon, Challenges
  • Sarah Diane Eck, Surprise, Sandblock, France Digitale
  • Franck Guiader et Stéphane Puel, #Gide255 et Gide

Le binôme Elsa Le Guen et Paul-Émile Dugnat est lauréat de ce challenge, et remporte ainsi une dotation de 6 000 € et un stage chez Gide. Le deuxième prix revient au binôme Laura Broto et Éléonore Champierre de Villeneuve, qui reçoit également un stage étudiant chez Gide.

« Le challenge "Shake the Law" a été l'occasion de penser aux talents et au cabinet de demain. Des candidats issus de parcours différents ont travaillé ensemble autour d'un sujet complexe et montré que le droit et l'innovation sont indissociables. Ils portent la voix d'une nouvelle génération pleinement actrice de l'innovation. Nous remercions vivement les membres de notre jury qui nous ont aidé à sélectionner les meilleurs binômes parmi de nombreux profils prestigieux. » a commenté Stéphane Puel, Managing Partner de Gide.

« Nous sommes ravis de cette première édition et de la qualité des pitchs auxquels nous avons assisté. Les candidats ont su s’emparer du sujet rapidement, faire preuve d’une grande maturité et nous surprendre par leurs idées inspirées de leurs parcours complémentaires, entre écoles d'ingénieurs, de droit et de commerce. Cela démontre que l'innovation dans la pratique du droit est essentielle et que la nouvelle génération de juristes est bien là ! » s'enthousiasme Franck Guiader, Directeur de Gide 255.

« Le sujet du pitch nous a beaucoup plu. C'est extrêmement intéressant, même lorsqu'on est habituellement du côté technique de I.A., d'en étudier les enjeux réglementaires, juridiques et économiques », ont souligné Elsa Le Guen, étudiante au sein d'un double diplôme HEC - Sciences Po et Paul-Émile Dugnat, étudiant en double diplôme HEC - Polytechnique.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.