Facebook doit arrêter de pister les internautes et d’enregistrer l’utilisation d’internet des personnes surfant de Belgique

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le tribunal de première instance de Bruxelles a condamné le réseau social Facebook pour non-respect de la loi belge sur la protection des données.

La Commission belge de la vie privée (CPVP) reproche à Facebook de collecter des informations personnelles de manière disproportionnée et "sans consentement informé", des internautes inscrits sur le réseau social mais aussi de tous les non-membres qui cliquent sur un des boutons "j’aime" ou "partager" que le réseau social met à disposition de millions de site tiers. Le 16 février 2018, le tribunal de première instance de Bruxelles a ordonné à Facebook de cesser de pister les internautes en Belgique sans leur consentement. Le tribunal estime que Facebook doit cesser de suivre et d’enregistrer l’utilisation d’internet des personnes surfant de Belgique. En (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne