Legal Pilot lève 1,6 million d'euros

Legaltech
TAILLE DU TEXTE

Avec cette levée de fonds, la legaltech a pour ambition d'accélérer le déploiement de sa solution d'automatisation dédiée aux avocats et aux directions juridiques.

Créée en 2017 par des avocats, la solution de la start-up du droit qui permet d’automatiser la rédaction des documents et opérations juridiques. Le paramétrage sur mesure de fonctionnalités collaboratives poussées permet également de scénariser les circuits de partage, de validation et de signature des documents.
Elle a été adoptée par des cabinets d’avocats tels que PwC Société d'avocats, Fidal ou des ETI comme Visiativ, TDF, ou encore le barreau de Lyon.

Legal Pilot franchit une nouvelle étape avec ce financement avec le soutien d’investisseurs et de la BPI.

C’est Mediapps Innovation, société d’investissement à l'international dans le secteur de l’Intelligence Artificielle et de l’innovation, qui est leader dans ce premier tour de financement aux cotés de la BPI.

Grâce à cette première levée de fonds, Legal Pilot comptera 25 collaborateurs d’ici la fin de l’année 2021 avec 10 nouvelles embauches. La part belle est réservée à de nouveaux profils marketing et commerciaux mais la jeune legaltech va continuer à mettre la priorité sur la R&D.

« Nous sommes en train de développer et de tester de nombreuses fonctionnalités complémentaires basées notamment sur de l’intelligence artificielle qui vont permettre aux entreprises d’améliorer la gestion de leurs contrats. Avec ces nouvelles fonctionnalités de veille et d’analyse nous visons un usage plus étendu de la solution tourné vers la gestion et l’analyse de l’existant. » déclare Gérald Sadde, Avocat co-fondateur 

« Nous développons et améliorons sans cesse le logiciel pour qu’il colle au plus près des besoins de nos clients avocats et juristes d’entreprises. Ces besoins, nous les connaissons très bien car nous exerçons ou avons exercé leur métier. La force de notre équipe est notre culture hybride juriste/codeur et notre capacité à attirer des nouveaux talents, en formant des juristes au nouveau métier d’ingénieur juridique. Cette double culture nous permet de proposer des services d’accompagnement très appréciés par nos clients. » complète Pierre- Michel Motteau,  Avocat COO

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Juliette Mel et Nicole Belloubet s'expriment à propos de l'ouvrage Femmes de loi

Aguera Avocats, Lauréat du Palmarès du Droit Lyon 2021 :