Renforcer la protection pénale de la femme enceinte : dépôt au Sénat

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

Dépôt au sénat d'une proposition de loi tendant à renforcer la protection pénale de la femme enceinte.

Le 24 janvier 2024, une proposition de loi (n° 280) tendant à renforcer la protection pénale de la femme enceinte a été déposée au Sénat. L'article 1 propose que, en cas de violences ayant occasionné une courte interruption de travail mais ayant entraîné l’interruption de la grossesse, la peine pourrait être alignée sur celle prévue en cas d’infirmité permanente ou de mutilation, au motif que le traumatisme subi serait assimilable à une infirmité permanente, de nature psychologique. La peine serait alors fixée à 15 ans de réclusion. L’article 2 crée ainsi deux nouvelles infractions pour sanctionner, respectivement, l’interruption involontaire de grossesse et l’interruption (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 15 avril 2024 :

Lex Inside du 5 avril 2024 :

Forum des Carrières Juridiques 2024 : interview de Vanessa Bousardo, vice-bâtonnière de Paris