Linklaters conseille Meridiam dans le cadre d’un PPP pour protéger et valoriser le littoral de Nouakchott

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Linklaters a conseillé Meridiam, investisseur de long-terme spécialisé dans les infrastructures essentielles, dans le cadre d’un partenariat avec le Gouvernement mauritanien pour protéger et valoriser le littoral de Nouakchott.

Meridiam, à travers le Fonds de Résilience Urbaine (TURF), qu'elle gère, vient de créer la Société d'Aménagement du Littoral de Nouakchott (SALN), une joint-venture avec l'État mauritanien pour protéger la ville de Nouakchott contre les risques d'érosion et inondations et valoriser son littoral au bénéfice des habitants.

Le projet a un coût estimé à environ 60 millions d'euros, qui sera financé par des fonds propres ainsi que par des emprunts notamment auprès d'institutions de financement du développement, et par des subventions.

Le Projet a pour ambition de renforcer et végétaliser le cordon dunaire le long du littoral ; créer de nouveaux sentiers entre la ville et la côte ; construire des solutions de drainage des eaux pluviales ; construire une rocade-digue pour protéger le Sud de la ville des risques d'inondations ; réaménager le marché aux poissons de Nouakchott et valoriser certaines parcelles du littoral par le développement de nouvelles activités économiques.

L'équipe de Linklaters à Paris est composée d'Aymeric Voisin, counsel en Energie et infrastructure, et de Thomas Pontacq, counsel en Corporate/M&A. Pierre Guillot anciennement associé en Droit public est également intervenu.

HADES Consulting a agi en tant que conseil mauritanien de Meridiam.


Lex Inside du 11 decembre 2023 :

Lex Inside du 21 novembre 2023 :

Lex Inside du 14 novembre 2023 :