UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Gestion du registre central successoral

Actualités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil des ministres belge a approuvé a approuvé un projet d’arrêté royal relatif à la gestion du registre central successoral.

Le 12 janvier 2018, le Conseil des ministres belge a approuvé un projet d’arrêté royal relatif à la gestion du registre central successoral.

La création et la gestion de cette nouvelle source authentique fait l’objet d’un nouveau chapitre dans le code civil belge.

La création du registre central successoral organise une forme de publicité centralisée et unique des données des actes d’hérédité et des certificats d’hérédité dressés par un notaire, des déclarations de renonciation et des déclarations d’acceptation sous bénéfice d’inventaire, ainsi que des certificats successoraux européens.

La possibilité est ainsi donnée à toute personne intéressée d’obtenir ces informations en un point central et d’avoir connaissance de l’existence des actes dressés à la suite du décès d’une personne.

Le projet d’arrêté royal règle les éléments suivants :
- les conditions d’inscription et d’adaptation des données dans le registre ;
- les données obligatoires de l’inscription ;
- les conditions d’accès au registre ;
- la publicité de certaines données ;
- les délais dans lesquels les inscriptions dans le registre doivent être exécutées ;
- les tarifs des inscriptions et des adaptations ;
- les modalités de la mention au Moniteur belge ;
- l’entrée en vigueur.

Le projet est transmis pour avis au Conseil d’Etat.