Martial Houlle, nouveau président du Cercle Montesquieu

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Jeudi 13 avril, l’Assemblée Générale du Cercle Montesquieu, qui réunit plus de 500 Directeurs Juridiques et Secrétaires Généraux d’entreprises, a élu Martial Houlle président de l’association pour un mandat de trois ans. Il succède à Laure Lavorel dont l’action en faveur de la profession des Directeurs Juridiques et de la défense des enjeux juridiques de souveraineté économique et de compétitivité a permis un véritable rayonnement du Cercle Montesquieu depuis 4 ans.

« Je veux saluer le travail exceptionnel réalisé par Laure Lavorel qui a fait du Cercle Montesquieu un acteur majeur et reconnu dans le débat public. Au-delà du poids économique considérable que constituent les professions du droit, c’est désormais la place du droit comme source de croissance et générateur de compétitivité qui est reconnue. Dans la continuité de l’action engagée par Laure Lavorel, de nouveaux défis et des combats plus anciens nous attendent. Je sais pouvoir compter sur l’expertise et les compétences de nos membres pour les mener ensemble au service du droit économique et des directeurs juridiques. » déclare Martial Houlle, nouveau président du Cercle Montesquieu

Parmi ses priorités, le nouveau président poursuivra le travail entamé pour obtenir la confidentialité des avis des juristes d’entreprises et donner plus de moyens à la justice commerciale, tout en œuvrant pour sa numérisation et sa simplification, et créer des passerelles pour les professions du droit dans la lignée des propositions portées lors des États Généraux de la Justice.

« L’élection de Martial Houlle me réjouit. Je sais qu’il apportera l’intelligence et le dynamisme dont le Cercle Montesquieu a besoin. Dans un contexte mondial troublé, la place du droit n’a jamais été aussi centrale et j’ai toute confiance en Martial et toute l’équipe pour défendre l’attractivité du droit français essentiel à la compétitivité économique du pays. » indique Laure Lavorel, ancienne présidente du Cercle Montesquieu.

Précédemment Secrétaire Général du Cercle Montesquieu, Martial Houlle est titulaire d’un D.E.A. de droit comparé (Paris I Sorbonne et Paris II Assas) et diplômé des universités de Greenwich et d’Angers. Depuis 2020, il est Secrétaire Général du PMU et responsable à ce titre du management des risques juridiques, concurrence et de non-conformité anticorruption, jeu responsable et fraude et blanchiment. Il a également la charge de l’audit et du contrôle interne. Il était auparavant Secrétaire Général du groupe Direct Energie où il a démarré en 2008 en qualité de Directeur Juridique et occupait précédemment le poste de responsable du service juridique de la division opérateurs d’Orange.

Fin connaisseur des défis juridiques et du choc des conformités auxquels sont confrontées les entreprises, Martial Houlle entend à la tête du Cercle Montesquieu continuer de promouvoir la place du droit dans notre société et notre économie et accompagner la transformation des métiers et la formation des Directeurs Juridiques.

À l'occasion des Débats du Cercle qui se sont également déroulés le 13 avril, Martial Houlle, président du Cercle Montesquieu, a détaillé les axes de sa mandature au micro du Monde du Droit :


Lex Inside du 1er mars 2024 :

Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :