UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Vif succès de la première édition des Débats du Cercle Montesquieu

Juriste
Outils
TAILLE DU TEXTE

La première édition des Débats du Cercle qui s’est tenue lundi 2 avril 2012 à l’Automobile Club de France a connu un vif succès.

Le Cercle Montesquieu, accompagné de son partenaire Option Droit & Affaires ont organisé deux tables rondes autour d’invités prestigieux. D’abord "Entreprise et numérique : la culture numérique comme source d’innovation et de performance" avec Gilles Babinet, Président du CNN, Rémy Bricard, Associé, Baker & McKenzie, Bruno Ménard, Vice-président du CIGREF, Geoffroy Roux de Bézieux, PDG d’Omea Télécom, Virgin Mobile, Freddie Winckler, CEO, JWT et Giuseppe de Martino, SG de Dailymotion.

La deuxième table ronde "Entreprise, compétitivité, transformation et crise" avait pour intervenants Clara Gaymard, Présidente, GE France, Patrick Le Lay, Président du Stade Rennais F.C, Jean-Bernard, Lévy, PDG, Vivendi, Jean-Guillaume de Tocqueville, Associé, Gide Loyrette Nouel et Carol Xueref, Directeur des Affaires Juridiques et du Développement Groupe, Essilor International SA.
Durant près de trois heures, les échanges se sont déroulés sans langue de bois devant un parterre de 400 auditeurs attentifs composés de directeurs juridiques, de dirigeants d’entreprises et d’avocats.

A cette occasion, le Cercle Montesquieu a remis le traditionnel Prix du Cercle au meilleur ouvrage ayant servi aux directeurs juridiques dans leur activité professionnelle ou ayant nourri leur réflexion théorique.
Le comité de lecture présidé par Antoine Burin des Roziers et Yannick Chalmé, président du Cercle Montesquieu, avaient convié Jean-Louis Debré pour remettre le prix. Trois ouvrages étaient en lice : La Renégociation des contrats commerciaux, par Pascale Accaoui Lorfing ; Les Contrats informatiques, par Jérôme Huet et Nicolas Bouche ; Les Principales Clauses des contrats d’affaires, sous la direction de Jacques Mestre et Jean-Christophe Roda. C’est ce dernier ouvrage qui a reçu les honneurs du comité et du Président du Conseil constitutionnel.

Dans son discours, celui-ci n’a pas manqué de revenir sur la place des professions juridiques dans l’entreprise. Jean-Louis Debré a en effet affirmé qu’après les rapports Guillaume, Darrois et Prada, le temps de l’action était désormais venu.
L’entrée de l’avocat en entreprise et le legal privilege sont "raisonnables" a t-il indiqué, avant de préciser : "La France ne peut rester le dernier des pays européens à conserver cette spécificité, cette exception française"et à ne pas bénéficier de la confidentialité des avis. Des propos entendus par les invités, qui n’ont pas manqué de les commenter autour du cocktail dînatoire qui a duré jusque tard dans la soirée.

Au vu du succès de cette journée, rendez-vous est déjà pris l’année prochaine pour la deuxième édition des Débats du Cercle qui seront également l’occasion de fêter les vingt ans
de l’association.