UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Marine Jeulin et Inès Mouhou, lauréates des bourses "Herbert Smith Freehills - Cercle Montesquieu"

Avocat
Outils
TAILLE DU TEXTE

Marine Jeulin et Inès Mouhou sont les lauréates 2018 des bourses "Herbert Smith Freehills - Cercle Montesquieu" en partenariat avec l'association Entente Cordiale et la commission Fulbright franco-américaine.

Chaque année, la Bourse "Herbert Smith Freehills - Cercle Montesquieu" propose deux bourses d'études, d'un montant de 10 000 euros chacune, à des étudiants en droit inscrits dans une université française qui souhaitent entreprendre des programmes LLM respectivement aux Etats-Unis (en partenariat avec la Commission Fulbright Franco-Américaine) et au Royaume-Uni (en partenariat avec l‘association Entente Cordiale). 

Le bureau de Paris du cabinet d'avocats d'affaires international Herbert Smith Freehills a ainsi le plaisir d'annoncer son soutien à deux étudiants en droit grâce aux Bourses "Herbert Smith Freehills - Cercle Montesquieu".

Les lauréates de l'année 2018 sont :

Marine Jeulin, qui effectuera un LLM l'année prochaine au King's College (UK)
Inès Mouhou, qui effectuera un LLM l'année prochaine à UCLA (USA)

La remise des Bourses et des prix a eu lieu le jeudi 14 juin au sein du cabinet Herbert Smith Freehills. Cette année, le jury était composé de :

• Nolwenn Delaunay, Faurecia
• Donatien de Longeaux, UBS
• Antoine de Maistre, LCL
• Boubakar Dione, BPI
• Philippe Fournier, Cora
• Carole Jais, Fromageries Bel
• Emmanuel Rollin, Colas
• Philippe Sumeire, SEB
• Emmanuel Varin, Christian Dior
• Madeleine Bouvier d' Yvoire, Commission Fulbright francoaméricaine
• Andrew Chadwick, British Council (représentant l’association Entente Cordiale)

Rachel Campbell et Clément Dupoirier associés au sein du cabinet Herbert Smith Freehills Paris, et membres du jury 2018, ont déclaré : "Le Cabinet est très fier de pouvoir soutenir, cette année encore, de jeunes étudiants en droit talentueux qui souhaitent poursuivre leurs études à l'international. Les dossiers de candidatures reçus étaient d'une très grande qualité et nous souhaitons beaucoup de réussite à nos deux lauréates ainsi qu'à tous les autres candidats".

Bénédicte Wautelet, directrice Juridique du Groupe Figaro et Vice-Présidente du Cercle Montesquieu, a ajouté : "Le Cercle Montesquieu est particulièrement attaché à cette bourse qui vient soutenir des étudiants brillants. À mi-chemin entre l'excellence académique et le prestige professionnel, cette bourse constitue un véritable tremplin pour les deux lauréats".