CEDH : une campagne de publicité contraire à la morale publique ?

Affaires internationales
Outils
TAILLE DU TEXTE

En validant l'amende infligée à un fabricant de vêtements pour sa campagne de publicité évoquant "Jésus" et "Marie", les autorités lituaniennes n’ont pas ménagé un juste équilibre entre, d’une part, la protection de la morale publique et des droits des personnes religieuses, et, d’autre part, le droit à la liberté d’expression.

Une société lituanienne fabriquant des vêtements a mené une campagne de publicité avec des photographies de deux mannequins, l'un masculin, l'autre féminin, chacun avec une auréole, l’homme étant tatoué et vêtu d’un jean et la femme portant une robe blanche et un collier de perles. Les publicités comportaient en légende les mots suivants : "Jésus, quels pantalons !", "Chère Marie, quelle robe !" et "Jésus [et] Marie, ce que vous portez !". A la suite de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne