UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

CEDH : si les parents ont été consultés, alors la décision d’arrêt des soins d’un enfant mineur respecte la Convention EDH

Affaires internationales
Outils
TAILLE DU TEXTE

La CEDH juge que le droit français a permis un recours juridictionnel respectant les exigences de l'article 2 (droit à la vie) de la Convention. Elle estime que ce droit en vigueur est conforme à l’article 2 et que, même si les parents sont en désaccord avec le résultat du processus décisionnel engagé par les médecins, celui-ci respecte les exigences issues de cet article. 

Retrouvée inanimée, une enfant mineure fut prise en charge par le Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Nancy et placée en service de réanimation. Le jour même, ses parents, ressortissants français, furent informés de la gravité de sa situation clinique. L’équipe médicale constata une évolution neurologique très défavorable.Une réunion de concertation eut lieu en présence de toute l’équipe médicale, (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne