UE : pour un renforcement de la surveillance des contreparties centrales (CCP)

Europe
Outils
TAILLE DU TEXTE

Proposition de la Commission européenne de réformes ciblées visant à consolider la stabilité financière de l'Union européenne, notamment la surveillance des contreparties centrales.

Le 13 juin 2017, la Commission européenne a présenté une proposition visant à réformer la surveillance des contreparties centrales (CCP) de l'Union européenne (UE) et renforcer leur surpervision. Elle souhaite également une coopération plus étroite entre les autorités de surveillance et les banques centrales responsables des monnaies de l'UE. Concernant les contreparties centrales de pays tiers, la Commission souhaite réviser la directive sur les chambres de compensation, dite Emir, afin de rendre le processus de reconnaissance et de surveillance plus strict pour celles d'entre elles qui revêtent une importance systémique (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux