UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Condamnation de la France pour non transposition dans le délai prescrit de la directive relative à la prévention de l'utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme

Finance
Outils
TAILLE DU TEXTE

N’ayant pas été informée des dispositions prises pour assurer la transposition de la directive 2005/60/CE du 26 octobre 2005 dans l’ordre juridique français dans le délai prescrit par celle-ci, soit le 15 décembre 2007, la Commission européenne a engagé une procédure en manquement contre la France. Après avoir mis le pays en demeure de présenter ses observations, la Commission a, le 6 juin 2008, émis un avis motivé invitant la France à prendre les mesures nécessaires pour s’y conformer dans un délai de deux mois. Dans son mémoire en défense, la France, tout en reconnaissant que les mesures nécessaires n’avaient pas encore été adoptées à l'expiration du délai, soutenait que certaines de ces mesures avaient été prises depuis lors et que la transposition complète de cette directive devrait (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne